logo : La relation cheval cavalier

Lettre a mon cheval

La relation cheval cavalier

Lettre ouverte à notre ami, le Cheval !

 

Cette newsletter est une Tribune ouverte à tous, et sur tous les sujets,
pour l’intérêt du Cheval et de ses passionnés.

 

 

Génial (++) - Bien (+) - Pédagogie (-/+) - Bof (-) - Oups (- -)

 

INCROYABLE 
Modifications des statuts de la FFE le 11 juin 2013 :
https://www.facebook.com/groups/317856031654389/368721386567853/

 

 

2. Coup de cœur (++)

3. EDD & Ecole des Aides, pour le geste juste  (++)

4. Liste noire « chef de piste » (-/+)

5. Le savez-vous ? (++)

6. Fédération européenne de PS (++)

7. Des émotions plein les yeux (++)

8. Idées… (++)

9. Six mois d’observations et d’échanges (++)

10. Paddock du Plessis x PS (++)

10 bis. Interactivité (++)
 

11. Jouons collectif (++)

 

 

3.EDD & Ecole des Aides, pour le geste juste  (++)

par Adeline Cancre  (Tout public)

 

 

Plusieurs professionnels ont déjà contribué à compléter cette simplification de l’enseignement à l’équitation, la critique reste ouverte à tous, car c’est en confrontant ces idées qu ‘elles s’éclaircissent et/ou peuvent être simplifiées :

http://www.larelationchevalcavalier.com/?C=Accueil/Aide_pedagogique

 

 

 

 

4. Liste noire du chef de piste (-/+)

par/pour les passionnés de compétition (Tout public)

 

En fait, j’ai déjà vu 5 concours de jeunes chevaux (Uzès, Dijon avec son terrain en herbe : génial, Rahon, Riom et Nevers) RAS c’est top, les parcours sont assez fluides, bien faits, on différencie bien les bons chevaux de ceux plus amateurs… Pourvu que ça dure dans l’ouest : bien non !
 

Je finis par croire que briser des carrières de chevaux dans l’ouest de la France doivent réjouir les instances… En fait, dans certaines régions, les propriétaires doivent avoir les moyens de former leurs chevaux dans les épreuves de formation et participer de temps en temps au circuit A ou comme certains ont déjà décidé de quitter le circuit SHF !

 

Pour ma part, je vais alléger mes séjours sur les terrains SHF, et dois me replier vers ce qui est encore constructif pour la filière. Bien sûr, en me joignant un lien vidéo, le nom du cheval et son prix, je pourrais effectuer le même service. Je suis sûre que mon idée est excellente, mais comme vous, chers cavaliers, je butte contre le système. Celui des centres équestres étant extraordinairement plus constructif, je dois me préserver de ce qu’on vous fait endurer, et m’y consacrer.

 

Pour ma part, je boycotterai Fontainebleau (mais c’est facile), une manif sous les feux de la TV régionale/nationale ne pourrait–il pas sensibiliser aux différents besoins des socioprofessionnels, j’imagine que le milieu des courses vous rejoindra car leur situation est aussi très préoccupante pour des raisons complémentaires...

A ce sujet, le pré-entraînement des chevaux de courses va se développer plus que jamais afin que les entraîneurs reçoivent les chevaux prêts à courir ou presque…

 

 

 

5. Le savez-vous ? (++)

par le S.E.C. (professionnels)
www.syndicat-sec.org

 

2/02/13 : REORGANISONS-NOUS !!!

L'état des lieux est plutôt triste. Les éleveurs français travaillent généralement à perte. Ils sont moins performants que nos voisins européens. Le marché français importe 2.000 chevaux par an, soit un tiers des SF nés en France !

Les exportations vers les U.S.A. sont assurées par les Hollandais, Allemands et Belges à hauteur de 75 %. La France représente 3 % de ces exportations !
Au dernier classement WBFSH pour le CSO, les chevaux du stub-book BWP belge sont classés premiers avec deux fois moins de poulains que le SF.

Les aides aux éleveurs et leur formation est inexistante. Les diplômes agricoles liés à l'élevage de chevaux sont passés par une immense majorité de jeunes en lycée agricole ou en maison familiale. La plupart d'entre eux n'exercera jamais cette profession, faute de moyens et faute de rentabilité. Pour ceux qui ont envie d'élever, et qui en ont les moyens parce qu'ils gagnent déjà leur vie autrement, aucune formation cohérente et performante n'existe à ce jour, si ce n'est quelques modules d'une journée mis en place par l'I.F.C.E.

Le S.E.C. suggère que soit mise en place, avec les organismes collecteurs des fonds pour la formation professionnelle continue (FAFSEA, VIVEA...) , une formation réservée aux éleveurs professionnels qui disposent des terres et des ressources nécessaires au développement de cette activité. Le  droit à la formation et les aides allouées (10 à 12000 €/an) sont proportionnels au nombre d’années de travail, 2 ans travaillés donnant droit à un an de congé formation. Cette formation pourrait se faire en alternance chez des professionnels et dans des centres de formation. Les thèmes suivants pourraient y être abordés : 
- le marché et son milieu,
- le cheval et ses critères de jugement
- les reproducteurs étrangers et nationaux, l’exploitation des banques de données.(SIRE, SJA, Horse Telex…) et l’élaboration des croisements
- les techniques de base de l’élevage : agencement des bâtiments, gestion des herbages, alimentation, mise à la saillie, gestation, poulinage, manipulations des poulains, premières évaluations et mise progressive à l’entrainement.
- la règlementation, la fiscalité de l’élevage.

ON  NE PEUT PLUS APPRENDRE UNIQUEMENT  “SUR LE TAS”. Il est urgent d'organiser la formation des professionnels de l'élevage. 

Qui assurera cette mission Monsieur le Ministre de l'Agriculture ?

 

 

04/05/2013 

 

D’après l’étude réalisée par « équi-ressources » à l’IFCE du Pin, la France nécessite 1.300 cavaliers professionnels, soit une quarantaine minimum à former chaque année si l'on estime à 30 ans en moyenne leur durée de vie professionnelle.

Les professionnels de la filière sport estiment à 5 ans la formation pour permettre à un cavalier galop 7 FFE de valoriser un jeune cheval, du débourrage aux sorties en compétition à 6 ans.

Or, le métier de cavalier professionnel n’est pas inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP). De ce fait, il ne dispose pas des importants dispositifs d’aides à la formation mis en place par les régions et par le FAFSEA ou le VIVEA. Les rares formations continues, qui existent actuellement, ne peuvent guère dépasser 11 mois, faute de financement, et il en sort, à peine, 15 cavaliers par an, insuffisement formés.

Le SEC demande au Ministre de l'Agriculture de mettre en place, avec les syndicats agricoles, un certificat de qualification professionnelle pour nos cavaliers de jeunes chevaux, et son inscription au RNCP.

Il demande également d'organiser, dans les installations de l'IFCE vacantes ou sous employées (Le Lion d'Angers!), des centres de formation continue qui permettraient aux cavaliers déjà installés, qui le souhaitent, de se regrouper et parfaire leurs connaissances.
Ces centres accueilleraient également  les employés de la filière (grooms, moniteurs) qui souhaitent se lancer dans la valorisation des jeunes chevaux. 

Ces formations seraient sanctionnées par un certificat de qualification de cavalier professionnel  avec des mentions allant du débourrage et du travail sur le plat (2 ans de formation), au travail, sorties en compétition, entraînement, des chevaux de 4-5-6 ans (3 années supplémentaires de formation financées en partie par les éleveurs qui confieraient leurs chevaux).

Les formations nécessaires à la transformation et à valorisation des produits d'élevage sont du ressort du Ministre de l'Agriculture et de personne d'autre.

 

12/05/13

« Discussion avec un éleveur professionnel réputé du Nord de la France, connu pour l'excellence de ses souches et la qualité de sa production, toujours aux places d'honneur du Cycle Classique à Fontainebleau :

F : Comment vas-tu ?
Lui ; Très bien. Tous mes chevaux sont sans faute aujourd'hui.

F : Bravo... As-tu de beaux poulains cette année ?
Lui : Non, j'arrête, je jette l'éponge. Tout est trop compliqué, trop cher et les chevaux trop difficiles à vendre.

F : Avec tes souches et ton savoir-faire, c'est impensable !
Lui : On est dirigés par des fous incompétents qui, au lieu de nous interroger et simplifier, savent tout sur tout.

F : J'ai créé, avec des amis, un syndicat, le S.E.C., pour faire des propositions de réorganisation aux patrons de la filière.
Lui : Combien êtes-vous ? J'en ai entendu parler

F : 230 professionnels et on augmente tous les jours
Lui : Ils vous ont reçus les patrons de la filière ?

F : Non !!!
Lui : Donne-moi un bulletin d'adhésion, je vous suis.

F : Merci..
Lui : Mais un conseil, il faudra s'armer de fourches car le Ministre de l'Agriculture est plus intéressé par réduire les dépenses de son ministère qu'à favoriser le développement de l'agriculture en France.

F : Il ne s'agit pas de dépenser plus, mais mieux.
Lui : Mais s’ ils ne veulent pas vous écouter ?

F : Ils nous écouteront. Une filière qui intéresse plus de 2 millions de personnes, cela finira par interpeller...
Lui : J'espère... »

 

 

26/05/13 :

Pour vendre nos jeunes étalons et organiser une sélection fiable, à moindre coût.

Une étude organisée par le SEC est en cours, structurée autour de l'expérience et des suggestions des seuls professionnels de la filière. Les conclusions vous seront bientôt communiquées et, nous l'espérons, pourront aider la filière à améliorer son organisation trop coûteuse.

Les coûts sont à confirmer, mais il semble que la présentation régionale et nationale pour les sélections des étalons fasse peser, chaque année, une charge de près de 2 millions d'euros pour les propriétaires !!!

A cette charge considérable s'ajoutent les frais d'organisation de l'ANSF à Saint-Lô et dans les régions eux aussi trop importants.

A titre d'exemple, l'un de nos adhérents suggère, pour plus d'efficacité et dans un esprit d'économies pour tous :

1/ un agrément provisoire pour tous les étalons de 10 cartes par an, sur dossier.
2/ une sélection définitive et obligatoire à l'occasion des finales nationales de 4, 5 ou 6 ans. Résultats, manière, modèle, allures et dossier vétérinaire.
3/ une révision de l'agrément chaque année en fonction des résultats du cheval en compétition, de la production examinée à l'occasion des concours de modèles et allures ou des performances de sa production.
4/ parallèlement à l'agrément des étalons, au moment de la Grande Semaine de Fontainebleau, une grande vente aux enchères serait organisée à Bois le roi.

Des millions à économiser, la qualité en prime !

Ce n'est qu'une idée parmi d'autres. Le SEC fera bientôt des propositions concrètes et justifiées. Vos idées seront les bienvenues pour nous aider à structurer ce projet. Il faut se réveiller et sortir du train-train.

Réformons-nous, c'est une nécessité...

 

 

 

28/05/13

Lu dans l'excellent journal "Le Cheval", sous la signature de son rédacteur en chef :

Jean-Baptiste Thiébot ne décolère pas : une énorme bourde de fonctionnaires du ministère de l'Agriculture a fait capoter le marché que les éleveurs normands avaient finalisé avec une province chinoise. Les chevaux sont revenus chez les éleveurs qui n'apprécient pas du tout la situation.

Sous l'égide de Cheval Normandie que préside Jean-Baptiste Thiébot, un premier marché assez important de chevaux lourds et de trotteurs a été conclu dernièrement avec une province chinoise. La transaction portait sur une quarantaine de chevaux et laissait prévoir une réelle ouverture pour d' autres ventes de chevaux de sport. Cheval Normandie pouvait légitimement voir dans cet échange commercial le fruit d'actions de promotion entreprises vers l'Asie depuis quelques temps. Le processus d'exportation semblait en bonne voie avec un site de quarantaine sanitaire, dans l'Oise, ayant reçu l'agrément des autorités chinoises et françaises tout dernièrement, après de longues et âpres discussions sur les termes du protocole. Hélas, au dernier moment, une maladresse de fonctionnaires a tout fait capoter. Ce protocole sanitaire signé entre Français et Chinois n'a pas été respecté à lettre, un fonctionnaire du ministère de l'Agriculture, selon Jean-Baptiste Thiébot, ayant remplacé une formalité par une autre, de même nature certes, mais ne comportant pas la signature chinoise. Les autorités chinoises ont purement et simplement refusé l'entrée des chevaux sur leur territoire et cela sans que les commanditaires de la province chinoise et les vendeurs normands ne soient informés du dysfonctionnement.

Des mesures vont être prises en Normandie pour tenter d'entreprendre une action contre la décision qui a fait avorter ce marché. « C'est insensé, tempête le président de Cheval Normandie, sur la totalité des chevaux exportés en Chine, 80% partent sans encombre des pays d'Europe du Nord et nous, nous ne sommes pas capables d'en expédier 10%. Les éleveurs ne sont évidemment pas contents et nous, nous allons passer pour des gens pas sérieux alors que toutes les analyses réalisées par un des meilleurs laboratoires d'Europe étaient bonnes. Le marché risque fort de se refermer et nous ne sommes pas à la veille de revendre des chevaux en Chine ».

 

 

31/05/13

 

La Commission européenne, très libérale en matière d’élevage, a en projet (connu des organisations professionnelles et des associations de races, comme du Ministère de l’Agriculture depuis fin 2012) un règlement zootechnique inter-espèces qui supprime, de fait, toute forme d’agrément, à l’instar de ce qui se passe déjà pour le Connemara.

Ce qui signifie qu’un sujet, mâle ou femelle, issu de deux parents d’une même race reconnue en Europe, pourra produire dans la race sans être agréé.

L’ANSF, qui bâtit son existence essentiellement sur la pyramide de la voie mâle, a du souci à se faire.
Les éleveurs ont déjà réagi en présentant  deux fois moins de jeunes étalons que l’an dernier dans la catégorie des 3 ans, aux qualificatives ANSF 2013 de Saint Lô et du Mans.

Les autres épreuves de sélection et de formation pour les jeunes chevaux accusent également des baisses très importantes de l’ordre de 30 %, sur les concours de modèles et allures, à 180 % sur certaines épreuves du cycle classique.

Au concours SHF de Saint-Etienne-de-Tulmont, le nombre de partants sur deux jours est passé de 274 en 2012 à 147 en 2013 avec 5 et 6 partants dans les 6 ans A, malgré la qualité unanimement reconnue de l’organisation.

 

 

 www.syndicat-sec.org

 

 

 

 

6. Fédération européenne de PS (++)

par JDG (Tout public)

 

AC : Et pourquoi pas une fédération européenne du Cheval de Sport ?

 

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE LA FÉDÉRATION EUROPÉENNE DES ÉLEVEURS DE PUR-SANG

« C’est rhydian morgan Jones, Chairman délégué du TBA britannique, qui présidait cette 19e édition du rendez-vous annuel des représentants des pays d’élevage européens à Longchamp. Ainsi, plus de 30 délégués des 15 pays membres de l’EFTBA se sont réunis pour débattre des questions fondamentales pour l’avenir de l’élevage en Europe : pour le sanitaire, la régulation des tests ADN pratiqués aux ventes, un sujet cher au Syndicat des éleveurs qui est le moteur de la mise en place de règle dans ce domaine sensible où tout peut évoluer hors du contrôle des éleveurs et des organismes de ventes, la menace de voir l’Australie autoriser l’insémination artificielle sous la pression d’un lobby privé, la création d’un code de bonnes pratiques français sur le transport… en marge des questions sanitaires, les sujets tout aussi importants tels que l’action continue pour la reconnaissance de la dimension agricole des activités d’élevage notamment au travers de l'European Horse Network (E.H.N., premier réseau de lobbying européen sur le cheval), la réglementation européenne en matière de transport d’équidés, l’accès aux aides de la PAC, le projet inquiétant de simplification sur la réglementation des conduction de production d’animaux d’élevage, tout comme la réouverture de la liste des 71 substances essentielles en matière de traitement médicamenteux ont été étudiés et débattus.

Depuis plusieurs années, les associations d’éleveurs membres de l’EFTBA ont mutualisé leurs forces financières pour bénéficier des services d’une lobbyiste expérimentée à Bruxelles en la personne de cathy mcGlynn. Cette dernière assure notamment une veille informative très utile et un lobbying sur tous les sujets d’élevage et de courses qui sont évoqués à Bruxelles. L’assemblée générale est également l’occasion de prendre la température de la santé de l’élevage dans les pays représentés autour de la table, un baromètre intéressant qui permet à chaque pays de positionner son élevage à l’échelle européenne. Globalement, aucun des pays présents n’affiche de croissance dans son secteur économique, ce qui souligne d’autant plus l’importance d’avoir un organe de défense puissant à Bruxelles. Le Syndicat des éleveurs occupe actuellement la vice-présidence de l’EFTBA, Loïc Malivet épaulé par Hubert Honoré, Tim Richardson, Camille Vercken ainsi que les Dr Devolz et Gadot pour les questions sanitaires en assurent les responsabilités afférentes.

En marge de l’assemblée générale, l’EFTBA Award qui récompense chaque année la "dimension européenne" d’un élevage d’excellence a été remis au Prince Khalid Abdullah, représenté par Teddy Grimthorpe.

 

La France prendra la présidence de l’EFTBA en 2014, une date importante qui coïncidera avec le 20e anniversaire de cette fédération initiée par le Syndicat des éleveurs.

Pour plus d’informations : www.eftba.eu »weatherin partnership with

WEATHERBYS

BLOODSTOCK gharris@weatherby

 

7. Des émotions plein les yeux (++) 

par Adeline Cancre (Tout public)

 

- En premier, un coup de chapeau à la victoire D’Ornella Mail et de Patrice Delaveau dans le Derby de La Baule, c’est magnifique. Sous la ferveur du public, la princesse en oublierait ses manières qui la distinguent : http://youtu.be/JFV-TecamjY
L’épreuve du Derby avec les meilleurs chevaux, c’est magique…

- Les Poules d' Essai restent françaises (1600 m) et de belles manières :
Style Vendôme  et Thierry Thulliez font mouche, Intello finit comme une bombe à l'extérieur : http://youtu.be/aWfq2c0U43U
Flotilla et Christophe Lemaire confirment leur victoire de la Breeder's Cup 2012 aux USA : http://youtu.be/zMWTfTtrDnE

 

SIMILITUDES ENTRE STYLE VENDÔME ET FLOTILLA

JDG : « Les Poules d'Essai ont délivré un verdict très clair : Style Vendôme et Flotilla sont à classer dans la catégorie des champions ! Les chronos réalisés sont excellents (Flotilla a même

battu le record établi par Zarkava) et ils se sont imposés avec supériorité dans des lots fournis et de qualité. Tous deux présentent quelques similitudes intéressantes : leurs pères, grands-pères et arrière-grands-pères respectifs ont tous couru ou été stationnés en France ; leurs pedigrees sont outcross à cinq générations, et ne reposent donc sur aucun inbreeding proche ni aucune équivalence génétique notable ; le croisement dont ils émanent présente de belles références

classiques ; leurs souches maternelles sont garantes de beaucoup de précocité et de vitesse, et très vivantes dans le registre du sprint ; les dosages de leurs pedigrees sont plus que corrects et parfaitement équilibrés ; ils sont de loin les meilleurs éléments de leur famille proche ; ils ont été très bien élevés, et le suffixe "FR" leur sied à merveille ! »

 

Voici l’O’Brien Magician, le gagnant des Irish 2000 Guineas (1600 m) au Curragh. IL retrouvera certainement le frenchy Style Vendôme dans les prochains St James Palace Stakes : http://youtu.be/itvpclXA6Go(suivre la remontée époustouflante du 3ème couple)

 

- Dalwari, la casque verte du Prince l’Aga Khan, s’invite au Jockey Club 2013 début juin, Triple Threat a du mal à sortir des stalles de départ et finit 3ème : http://youtu.be/bMl70qY3b9M

 

- Silasol, une reine en terrain souple pour le prochain Prix de Diane : http://youtu.be/3roo_AvrrpM

 

 

 

- La liste des participants japonais à l’Arc de Triomphe s’allonge, après Orfèvre et Gentildonna, peut être Kizuna et Yutaka Take s’inviteraient à la cérémonie après leur victoire dans le Derby Japonais: http://youtu.be/PkouMSwSt2U(suivre la remontée de l’as à l’extérieur).
 

Les anglais se préparent aussi, sans merci, dans la Tattersalls Gold Cup, Al Kazeem bat le favori Camelot : http://youtu.be/AbTglo3C9FU


Triplet historique, St Nicholas Abbey plus fort que jamais domine la Coronation Cup à Epsom (2400 m ) : http://youtu.be/H8Y1eFV3DnA 
Pourra t-il tenir ce rythme jusqu'à l'Arc ?

 

- La ½ sœur de Frankel, Joyeuse, promet : http://youtu.be/hSBJO9_-V_c

 

Notre Jockey-Club se déroule ce dimanche 2 juin à Chantilly (2100 m), la victoire d'un crack, Intello... l'après-course : http://youtu.be/SkHikyEiNqs

 

- Le Grand Steeple Chase d’Auteuil
Deux jeunes, Bel la Vie et Shannon Rock manquent de courtoisie au grand champion de 12 ans, Mid Dancer, qui note la qualité et la continuité de la sélection des Courses. Excellente retraite au Grand Champion : http://youtu.be/x-vMoSUrU3I

 

 

 

 

8. Idées… (++)

 

De retour sur Deauville pour réaliser mon travail de synthèse des six derniers mois d’immersion dans la filière des Sports Equestres, j’avais besoin de prendre du recul, et c’est toujours avec le même plaisir que j’ai rejoins sa Thalasso. Elle offre un cadre et une ambiance confortable où il fait bon vivre, la flotte y est chaude (ça contraste avec l’extérieur) et les services d’une grande qualité : ça peut offrir une belle détente entre deux épreuves ou avant l’apéro : http://www.balinea.com/escapades/spa/prestations-thalasso-spa-deauville-by-algotherm-295?gclid=CN21n5G8rrcCFaTItAodqFIAWQ

Un téléphone à inscrire, si vous prenez la route vers Deauville, car la réservation est préférable : 02 31 87 72 00

 

 

 

 

9. Six mois d’observations et d’échanges (++)

par Adeline Cancre (Tout public)

 

Cette synthèse présentera une bonne vingtaine de pages, « un travail de doctorat » m’a dit  un ami ! Bien sûr, vous la retrouverez dans la prochaine newsletter de juillet.

 

Ces observations et échanges sur le terrain permettent à l’Association La relation cheval cavalier  de développer progressivement différents réseaux sélectifs dans les différentes disciplines.

 

2. Je prends la direction de la Bretagne le 4 juin, pour se faire, j’ai retenu des adresses qui me permettent de commencer une nouvelle tournée de 6 semaines. J’aurai un plaisir incommensurable à me rendre dans cette petite structure qui fait la promotion de l’équitation par le cours particuliers : http://www.lesecuriesdelanpenhoat.ffe.com/?cs=6d53aaa9b6b0e287fe6dff6e6f47385a1d0fa449d137e026b4f18f176303311fe9a58c44f78213bde47e4b4069645f42

 

3. Je viens aussi de visiter un centre équestre de qualité les pieds dans l'eau et aux portes de Caen (14), les débutants commencent en cours particuliers… un barn peut être loué pendant les vacances et autres : http://www.courseulles-equitation.com/

 

 

Des grandes aux petites structures, l’essentiel est de promouvoir une offre de qualité, diversifiée et enrichie pour que chacun trouve chaussure à son pied :

 

 

Stages (sans cheval)

AC : Voici une sélection de centres équestres où j’ai passé un minimum de 2 jours :

http://www.larelationchevalcavalier.com/?C=Methodes/Centres_Equestres

 

Rappelez-vous toujours que de tenir à cheval est (très… trop) facile, mais que la pratique de

l’équitation est une démarche d’écoute, d’ajustements de position et de répétitions JUSTES

(comme dans toute démarche d’apprentissage) auprès de personnes compétentes. Ce sont les raisons pour lesquelles il est important de choisir un centre équestre ou/et ses enseignants, en considérant une somme de critères, qui vous feront progresser grâce aux préliminaires de contrôle d’une position neutre (ce qui permet de découvrir l’indépendance des aides). Leurs explications et les exercices seront simples, mais non simplistes (ce qui permettra de les comprendre mieux), structurants et adaptés à votre niveau. Mais les répétitions pour l’ajustement de LA position sont déterminantes comme valeur pédagogique de progression et de satisfaction. Cela pourrait sembler une perte de temps, mais elle est INCONTOURNABLE…

 

 

Stages (avec cheval et exceptionnellement sans)

Choisissez un référent de qualité et rencontrez-le régulièrement :

http://www.larelationchevalcavalier.com/?C=Intervenants/intervenants

 

 

Formations et formateurs BPJEPS

http://www.larelationchevalcavalier.com/?C=Accueil/formationBPJEP_recommandee

 

 

 

10. Paddock du Plessis x PS (++)

par Adeline Cancre (Investisseurs…)

 

Je vous ai déjà parlé d’une origine à certainement associer avec du sang, Paddock du Plessis, et bien, une pépite est à vendre. La mère est une pur-sang aussi qualiteuse qu’intelligente, qui a su se préserver de réellement courir l’après-midi aux courses, convertie au CSO par une amateur dans les épreuves jusqu’à 1m25.

en 2012

 

Cash Game des Matis est née le 2 avril 2012, c’est une femelle alezane par PADDOCK DU PLESSIS et ANAKINE ( par SKY LAWYER et ARCTIC STARRY par STAR MAITE) :

http://www.larelationchevalcavalier.com/?C=Annonces/Detail_Equide&Pop=1&chv=25-05-2013_1

 

  La mère

 

10 Bis. Interactivité (++)

par JDG

 

J'imagine que tous les abonnements apportent ce genre d'interactivité, mais au cas où cela ne serait pas le cas, JDG envoie des mails à ses abonnés pour donner des infos FLASH. Exemple :

" Equidia Life, le second canal d'Equidia, diffusera en direct aujourd'hui à 15h40 la Coronation Cup (Gr1). 

 

En effet, à la même heure, une course est au programme français, ce qui rend impossible la diffusion de la grande course anglaise sur Equidia Live. 

 

Voilà un des bons côtés du "double canal" : éviter, comme cela s'était vu il y a quelques années, qu'un très modeste réclamer au trot sur un hippodrome régional n'empêche les sportsmen de suivre en direct des courses mythiques comme le Derby d'Epsom... 

 

Rendez-vous donc à 15h40 sur Equidia Life pour la Coronation Cup.

Le Derby d'Epsom reste quant à lui sur Equidia Live, à 17h."

 

 

11. Jouons collectif (++)

Si vous avez apprécié la lecture de cette newsletter, pensez à la transmettre à vos amis (ou de nous transmettre vos fichiers). Si vous n’appréciez pas… le droit de réponse est  encouragé car la critique montre l’intérêt et produit les solutions comme le consensus.

 

L’association LRCC remercie sa sympathique correctrice bénévole, Jocelyne, le secrétaire générale de l’Association. Elle s’occupe de l’enregistrement des dons et de la transmission des reçus fiscaux.

 


Cette newsletter est une Tribune ouverte à tous, et sur tous les sujets, pour l’intérêt du Cheval et de ses passionnés. Pour transmettre aussi vos idées http://www.larelationchevalcavalier.com/?C=Accueil/Contact



La relation cheval cavalier