logo : La relation cheval cavalier

Lettre à mon Cheval

La relation cheval cavalier

Les mots soulignés dans le texte ci-dessous sont des liens Internet. Si vous cliquez dessus, ils vous mèneront à des informations complémentaires.

 

Les sujets s’épuisent m’éloignant un peu plus chaque jour du terrain, et de la France, mais je pense toujours que les problèmes de fond restent récurrents. Cependant, quelque chose me dit que les courses vont retrouver le chemin de la croissance. Les bonnes questions ont été posées, se posent, les réponses suivent et les débats restent ouverts. Pour l’élevage du cheval de Sport, sa valorisation et sa promotion, comme nous l’avons vu dernièrement, l’affaire est anxiogène et inadaptée à l’amateurisme ! Pourquoi s’en faire pour les éleveurs puisque une voie parallèle est ouverte : Xavier Leredde déjà 10 ans et Jacques Grandchamp des Raux déjà une année.

 

En 2012, j’affirmais que les autres sports et loisirs seraient les concurrents de l’équitation, ce qui s'est confirmé. La FFE dissimule, rétropédale, mais la régression a bel et bien commencé en 2011. Aujourd’hui, la gestion du site agendaducheval.com me fait observer, aussi un peu plus chaque jour, un nouveau concurrent aux centres équestres, mais cette fois-ci interne à la filière, l’approche éthologique. En effet, ce qui correspond à la demande sociétale, objectivé et tarifé se développe alors que - le miroir aux alouettes - l’émulation par les Galops,  les stages, reculent (reculaient). Suivra certainement le recul de la compétition, notamment de saut d'obstacle, malgré la politique fédérale incitant les clubs à la développer (lors des Assises de la Filière Equine 2015). Donc, les cools, les sans objectifs particuliers vont éviter les clubs et se rendre chez les éthologues… Les déplacements de clientèle et luttes internes engendreront cette nouvelle régression…

La société des années 90 a changé, aujourd’hui les consommateurs veulent comprendre et dépasser leurs objectifs, qu’ils soient de marcher sur une bâche ou sur la lune ! Le plaisir est, devient de consommer en respectant certaines valeurs partagées…

 

Donc, je persiste et réitère ma réflexion du premier point de la newsletter de mars, le devoir fédéral d’ordonner ce magma d’offres de qualités diverses à l’Initiation et promouvoir au plan national une alternative aux cours collectifs des débutants, nommée en 2012 :

 

Premier couac, les grosses boutiques seront probablement contre, certaines d’être l’avenir. Cependant, elles devraient y réfléchir à deux fois, car actuellement, pas demain, les hypermarchés au fait de l’évolution des consommateurs réouvrent des supérettes de centre ville, les enseignes WEB ouvrent des magasins… 

 

Présenter notre sport comme les autres sports est l’avenir. Présenter un savoir-faire, simple et cohérent, collectif et particulier est l’avenir. Présenter un message global et succinct, simple, de ce que représente l’équitation est l’avenir : un couple cheval cavalier en équilibre impulsé en rectitude dans le couloir des rênes (puis des aides).  C’est d’une certaine manière ce qu’offre l’approche éthologique, mais toujours « en promenant » le novice, ce qui ne correspondra jamais à la mentalité d’un chef d’entreprise et des sponsors. Des paroles d’un chef d’entreprises me reviennent à l’esprit : « Merci Adeline, c’est ce que j’attends d’un cours, une dynamique, des explications claires pendant les repos et des résultats. »…

 

Bien-sûr, chaque école d’équitation retiendra ce qui lui conviendra, mais la filière présentera un cursus ordonné et promu dans un cadre défini « Spectateurs & Acteurs ». Seulement après, toute la géniale diversité qu’a créée la FFE prendra sens au commun des mortels. Quant aux éthologues, bien-sûr qu’ils ont leur place grâce à leur approche simplifiée et quasiment individualisée ! L’étape suivante sera probablement la randonnée et l’équitation western, remarquables équitations d’ailleurs, car parfaitement enseignées et de ce fait, présentant des cavaleries adaptées !

 

Dans ces conditions, tout le monde sera gagnant sinon je perçois une nouvelle guerre en gestation, la marge des centres équestres une nouvelle fois se restreindre d’où l’équitation et les courses sortiront une nouvelle fois perdantes :

 

 

Le Portail du Cheval a été créé, c'est agendaducheval.com

 

On tourne en rond sur le manque du contrôle des bases : Excellent post où seuls ceux qui savent comprendront la signification de la notion de nuance !


Les précédentes newsletters restent disponibles : ICI

 

02/05/2016 : Je viens de commander " Manifestations équestres et développement local" pour confronter mon sentiment à l'étude de l'IFCE.

04/05/16 : Livre excellement argumenté, conseillé à tous les organisateurs d'événements équestres et hippiques, et agences de communication. La suite au prochain épisode !

 

Avant mon départ en vacances, mon esprit approchait l’idée d’une fin probable des newsletters « La relation cheval cavalier », bien nommées à leurs débuts « Lettre à mon cheval ». En fait, il y en aura au moins une de plus. Les curieux qui veulent en savoir plus et mieux comprendre son objet peuvent déjà lire « Manuel d’instruction pour le vaisseau spatial  « Terre » » de R. Buckminster Fuller (2010), riche d’informations pour tout un chacun, entrepreneurs et élus.

Cette nouvelle « Lettre à mon cheval » sera brève, car ce manuel explique en profondeur et simplement ma vision globale des années 2010, celles des entreprises qui se développent aujourd'hui, celle que notre filière me semble devoir adopter. Rendez-vous le 2 juin et vive le cheval sous toutes ses formes mais dans un cadre défini et collaboratif…

 

 

1. BLOG - articles

Revue de presse & Adeline Cancre (Tout public)

 

Accéder au BLOG : cliquez ICI

 

 

 

2. Aides pédagogiques 

par Adeline Cancre (Tout public)

 

Les mots soulignés dans le texte ci-dessous sont des liens Internet.
Si vous cliquez dessus, ils vous mèneront aux informations complémentaires.

 

Développper l’association fût  l’occasion de rédiger de nombreux écrits :

 

L’origine de l’association, la modélisation de l’équitation en 18 apprentissages : « Pour le cavalier en recherche de perfectionnement dans l’intention de situer l’origine des problématiques ».

 

Une AIDE PEDAGOGIQUE gratuite

 

Le contrôle des fondamentaux « classiques » chez le débutant :

- 2 à 3 cours particuliers (1/2 h)

- 6 cours collectifs (1 h) – Téléchargement gratuit

 

 

3. Recommandés par « La relation cheval cavalier » (++)

par Adeline Cancre (Tout public)

 

Les mots soulignés dans le texte ci-dessous sont des liens Internet.
Si vous cliquez dessus, ils vous mèneront aux informations complémentaires.

 

Stages recommandés « avec cheval et exceptionnellement sans »

EQUESTRIAN COLLEGE, choisissez un référent de qualité et rencontrez-le régulièrement.

 

Stages recommandés « sans cheval »

Voici notre sélection de CENTRES EQUESTRES.

 

Rappelez-vous toujours que de tenir à cheval est (très… trop) facile, mais que la pratique de l’équitation est une démarche d’écoute, d’ajustements de position et de répétitions JUSTES (comme dans toute démarche d’apprentissage) à organiser auprès de personnes compétentes. Ce sont les raisons pour lesquelles il est important de choisir un centre équestre ou/et ses enseignants, en considérant une somme de critères, qui vous feront progresser grâce aux préliminaires de contrôle d’une position neutre (la condition obligatoire pour découvrir la véritable indépendance des aides). Leurs explications et les exercices seront simples (ce qui permet de comprendre le cheminement), structurants et adaptés à votre niveau. Mais les répétitions pour l’ajustement de LA position sont déterminantes comme valeur pédagogique de progression et de satisfaction. Cela pourrait sembler une perte de temps, mais elle est INCONTOURNABLE…

 

 

Chevaux et poneys à vendre

C’est l’Homme qui fait le Cheval donc, si vous cherchez un cheval ou un poney à acheter, il semble profitable de contacter directement les valorisateurs de chevaux et poneys. Ces hommes et femmes sont sympas, pas forcement de véritables commerçants, mais des travailleurs qui savent de quoi ils parlent, c’est l’essentiel lorsque l’on souhaite investir.

 

 


Cette newsletter est une Tribune ouverte à tous, et sur tous les sujets, pour l’intérêt du Cheval et de ses passionnés. Pour transmettre vos idées, cliquez ICI

 

 



La relation cheval cavalier